Chimiothérapie anticancéreuse : les anthracyclines pourraient aussi renforcer l’immunité

15 Mai

La recherche pharmaceutique ne concerne pas uniquement les nouvelles molécules. Les anciens médicaments continuent d’être étudiés afin de comprendre toujours mieux leur mécanisme d’action.

Des travaux réalisés par une équipe Inserm, dont les résultats ont été publiés dans la revue Immunity, permettent ainsi de décrire un nouveau mode d’action des anthracyclines sur les cellules cancéreuses.

Une étude, menée chez la souris,  tire partie ce nouveau mode d’action et ouvre de nouvelles pistes pour améliorer l’efficacité des chimiothérapies… à condition que ces résultats soient confirmés chez l’homme.

Une étude chez la souris ouvre une perspective pour renforcer l’action immunitaire pendant un traitement par anthracyclines

Les anthracyclines constituent une classe de médicaments très utilisée en cancérologie. La doxorubicine et l’épirubicine sont par exemple indiquées dans le traitement du cancer du sein, en perfusion.
Les anthracyclines agissent en s’intercalant dans l’ADN de la cellule cancéreuse. Elles perturbent ainsi la division cellulaire et entrainent la mort de la cellule.
Découverte d’une stimulation indirecte du système immunitaire
L’activité antitumorale des anthracyclines présente encore des zones d’ombre, qu’une équipe Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) essaie d’éclaircir depuis plusieurs années.

Cette équipe vient de publier les résultats de leur travaux dans la revue Immunity : non seulement les anthracyclines agissent en détruisant la cellule tumorale, mais elles stimuleraient également de façon indirecte le système immunitaire des patients. Les chercheurs ont en effet constaté que les cellules cancéreuses qui meurent sous l’action des anthracyclines émettent des signaux qui activent le système immunitaire local.

Leurs précédents travaux avaient d’ailleurs permis de décrire deux mécanismes expliquant ce phénomène, dont l’expression de calréticuline à la surface des cellules cancéreuses agressées, ou le relargage d’un facteur nommé HMGB1. Ces signaux améliorent l’efficacité du système immunitaire contre la tumeur.
Un nouveau signal qui stimule l’immunité
Leur dernière publication décrit donc un troisième signal permettant de stimuler l’immunité et faisant intervenir les cellules dendritiques sur le site de la tumeur. Ces cellules, présentatrices d’antigènes, sont essentielles dans le processus de réponse immunitaire. « Elles sont vraiment capables d’éduquer les lymphocytes T pour qu’ils luttent contre les cellules cancéreuses« , explique Laurence Zitvogel, co-auteur des travaux.

C’est la libération d’énergie, sous forme d’ATP, causée par la mort de la cellule qui permettrait de mobiliser les cellules dendritiques et de les rendre fonctionnelles.

Une expérience prometteuse… chez la souris
Quelles conséquences peut avoir cette découverte d’un point de vue thérapeutique ? Pour le savoir, les chercheurs ont mené une expérimentation sur la souris visant à empêcher la dégradation des molécules d’ATP.

Résultat, ils sont ainsi parvenus à renforcer l’effet des anthracycines contre au moins trois types de tumeurs (sein, côlon et sarcome).

Comme le suggère Laurence Zitvogel, le fait de « bloquer l’activité des enzymes de dégradation de l’ATP, ou injecter des cellules dendritiques directement au site tumoral chez des patients en déficit d’ATP, permettrait de renforcer la réponse immunitaire antitumorale ».

Ces résultats ouvrent donc, s’ils se confirment chez l’homme, une piste intéressante pour optimiser l’action antitumorale des anthracyclines et donner, comme le titre le communiqué de l’Inserm, « un coup de jeune » pour les médicaments de chimiothérapie.

Sources et ressources complémentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :